Du Polar et de l'Histoire : le blog de Pierre Mazet

Du Polar et de l'Histoire : le blog de Pierre Mazet

Meurtres en clair-obscur : Episode 16.

https://static.blog4ever.com/2016/09/822431/Giuseppe_Cesari_by_Ottavio_Leoni.jpg

Episode 16 : le Tigre s’en mêle. 

 

Le télégramme des amis de Giovanni fit l’effet d’un coup de massue sur la tête de Laplume. Il ne pouvait se départir d’un sentiment de culpabilité. Il se sentait, pour partie, responsable de ce qui arrivait à son ami. Son entêtement à vouloir mettre le nez dans l’enquête sur la mort de Verduni avait dû sérieusement agacer la police italienne noyautée par les Chemises noires. Son séjour à Rome l’avait convaincu que ces gens-là étaient dénués de tout scrupule et donc que la vie de Giovanni était en danger. Et si son ami venait à disparaître, qu’adviendrait-il de la Mamma ? Seul, il ne pouvait entreprendre grand-chose. Retourner à Rome ne pourrait qu’envenimer la situation. Il ne voyait qu’un homme capable de l’aider : le Tigre. Depuis sa défaite face à Paul Deschanel, Clémenceau voyageait ! Par chance, il se trouvait à Paris après un long périple qui l’avait conduit en Inde et au Soudan pour chasser « le tigre ». Emile était une des rares personnes à pouvoir lui rendre visite sans prendre rendez-vous. Il arriva au moment où le Tigre s’apprêtait à déguster un vieux cognac. 

            - Sacré Emile, tu arrives toujours au moment opportun. Je suppose que tu m’accompagnes. 

Laplume consentit d’un signe de tête.

            - Tu n’es sûrement pas venu jusqu’à moi juste pour prendre de mes nouvelles.

            - Si tu étais mort, la presse l’aurait annoncé. Je voulais juste savoir si tu avais des relations avec le gouvernement italien. 

            - Toi, tu es encore allé fourrer ton nez dans une sale histoire. 

En quelques mots, le journaliste résuma les péripéties de son voyage à Rome. Clémenceau fit la moue.

            - Nous voilà dans une sale situation. D’abord, il faut faire sortir ton ami de prison. 

            - Peut-on le laisser en Italie ?

Le Tigre tira deux fois sur son cigare avant de répondre. 

            - C’est une question qui se posera après. 

            - S’il doit s’exiler, je compte sur ton aide. 

            - On fera au mieux.

            - Tu n’as pas eu l’occasion de fréquenter Verduni, au cours de tes longues pérégrinations ?

            - Non, et comme tu me l’as décrit, je suis content de ne pas l’avoir côtoyé. 

            - J’ai appris récemment que tu faisais ami-ami avec Basil Zaharoff[1], il pourrait peut-être nous éclairer sur Verduni. 

            - On ne peut rien te cacher ! J’essayerai d’en savoir un peu plus  sur ton mort. Mais, pourquoi cette affaire italienne te titille à ce point ?

            - C’est la première fois que je rencontre un cadavre dans une église. Je compte sur toi.

Laplume quitta Clémenceau le cœur un peu apaisé. Il savait que le sort de son ami était entre les mains d’un homme, sur lequel il pouvait compter. A Rome, Giovanni se trouvait moins à l’aise. Depuis un bon moment, il goûtait aux « délices » des geôles du commissariat de la Viale di Trastevere. Il se demandait quelle mouche avait pu le piquer pour qu’il prenne le risque de téléphoner au « Petit Parisien » quelques heures après le départ de Laplume, car la réaction du commissaire n’avait pas trainé. Moins d’une heure après il avait vu débarquer deux sbires qui l’avaient emmené sans ménagement. Dans son recoin, envahi par les rats, il sentait son esprit défaillir. Bien sûr, il avait déjà fait face à des situations difficiles dans lesquelles la raison d’état l’emportait sur la quête de vérité. Mais là, il avait le sentiment de découvrir un monde nouveau dans lequel le droit et la justice n’auraient plus leurs places. La mort d’un personnage de l’envergure de Verduni pouvait mettre l’Etat italien en difficulté, mais cela justifiait-il les moyens déployés pour la cacher ? En plus, lui aussi se sentirait coupable s’il devait arriver quelque chose à la Mamma. Il n’avait qu’un espoir, celui que son ami Laplume réussisse à le sortir de là. 

 

Cliquer ici pour télécharger l'article

E16.pdf



[1]Célèbre marchand d’armes



19/06/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres