Du Polar et de l'Histoire : le blog de Pierre Mazet

Du Polar et de l'Histoire : le blog de Pierre Mazet

Meurtre peu conventionnel à Libourne

 

 

 

En cette période troublée de début de guerre, ce 13 juin 1940, Libourne est le théâtre d’un événement qui ne semble pas bouleverser ses habitants. Il est vrai qu’un macchabée est une vétille, au moment même où toute la France a le regard inquiet, tourné vers l’Allemagne. Flirte-t-il avec les rives de l’Isles, un lacet de cuir autour du cou et le visage tuméfié, que personne ne s’en émeut.
 L’homme n’est pourtant pas un anonyme : Robert Leuwen est député dans le Nord, connu pour ses positions radicales, sa facilité à se laisser corrompre et à nager en eaux troubles. Dans ces conditions, la mort suscite donc bien moins d’intérêt. 
Pourtant, un homme s’obstine à comprendre. Jules Clément n’a pas l’intention de laisser ce meurtre sans coupable, quand bien même le cadavre retrouvé est davantage celui d’une crapule que d’un humaniste.
 S’ensuit, à quelques encablures de Bordeaux, entre Adrien Marquet, Georges Mandel et quelques ministres délocalisés, l’enquête d’un homme obstiné à rendre la vérité.

 

 

 

 

CouvMeurtreLibourne.jpg

 



22/09/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres